Zig Ziglar « Votre attitude peut tout changer dans votre vie »

zig ziglar

Dans cette vidéo, Zig Ziglar nous explique pourquoi certaines personnes ne veulent pas connaitre les solutions à leur problèmes et continuer à les ressasser.

Retranscription du discours de Zig Ziglar :

Il y a quelques années ma secrétaire a reçu un appel d’une dame de Birmingham en Alabama et à la fin de la conversation elle m’a dit : « Il me semble que cette dame à un problème impossible à résoudre mais il me semble aussi que si vous passiez quelques minutes avec elle vous pourriez le résoudre. »

Et je lui ai répondu : « Laurie, j’irai en coulisses et je la verrai pendant une dizaine de minutes. »

Donc je vais en coulisses, nous étions chacun à une extrémité de la scène, et en la voyant s’approcher je me suis dit que je n’avais jamais vu autant de colère chez quelqu’un.

Elle s’est presque mise à pleurer en me voyant et elle m’a dit : « Je suis si contente de vous voir, mon travail est épouvantable, je le déteste, je déteste tout le monde … ». Si on pense aux attitudes négatives, elle en était l’incarnation même.

Et elle me dit : « Pouvez-vous m’aider ? ».

Souvenez-vous, je n’avais que 10 minutes à lui consacrer. Mais il y a une chose que j’ai apprise, je ne fais pas de thérapies. Mais je connais de nombreux thérapeutes, des psychologues, des psychiatres, des prêtres et ils me disent que les gens qui ont un problème ne cherchent pas toujours une solution ! J’ai longtemps eu du mal à comprendre. Pourquoi vous soumettre un problème quand on ne veut pas le résoudre ? Voilà pourquoi ces gens veulent vous parler de leur problème. Et si vous avez la solution, ils ne veulent pas en entendre parler. Parce qu’ils veulent votre attention, et sans problème, plus d’attention.

Donc ils se plaignent juste pour obtenir votre attention.

Je l’ai regardée et je lui ai dit avec fermeté : « Vous savez Madame votre problème va encore empirer. » Et elle m’a dit : « Que voulez-vous dire ? »

Et je lui ai répondu : « Vous allez perdre votre emploi. »

Elle était stupéfaite. On aurait cru qu’elle venait de recevoir un sceau d’eau glacé en plein visage. « Moi, et pourquoi ils me vireraient ? »

On entendait presque « Ce sont eux les méchants, moi je suis gentille ! Ils devraient se virer eux-mêmes et me laisser ! »

Les gens n’acceptent pas la situation dans laquelle ils sont. Ils sont dans le déni. « Pourquoi est-ce-que je perdrai mon job ? »

Et je lui ai dit « Madame, je pense qu’aucune entreprise ne peut contenir autant de matière toxique en une seule personne.

Souvent lorsque quelqu’un est sur le point de perdre quelque chose dont il se plaignait, que ce soit leur voiture, leur maison, leur emploi, leur compagnon, peu importe. Quand ils sont sur le point de le perdre, tout à coup cela prend beaucoup de valeur.

Elle m’a dit « Qu’est-ce qu’il faut faire ? »

Et je lui ai répondu « Vous voulez vraiment le savoir ? »

« Oui je veux de l’aide et pour le moment vous ne m’aidez pas ».

« Madame, j’ai une idée et je vous garantis sans hésitation que ça marchera si vous le faites. »

« Je suis prête à essayer n’importe quoi ».

« Ok quand vous rentrerez chez vous ce soir, installez-vous confortablement, prenez une feuille et écrivez : j’aime mon travail parce que … »

« C’est facile, rien ne me plait dans ce travail ni dans les gens qui travaillent avec moi. »

« Juste par curiosité, vous recevez un salaire ? »

« Je reçois un salaire, oui … »

« Peut-être que ça ne vous plait pas ? »

« Mais si »

« Voilà ouvrez tout de suite votre carnet et écrivez : je reçois un salaire et ça me fait plaisir. »Elle est restée immobile.

« Faites-le maintenant. Commençons cette liste. » Elle était toujours immobile.

« Madame, laissez-moi vous dire ce que j’ai appris : 100% de ceux qui ne font pas le premier pas ne font jamais le second. Et il n’y a pas d’exception. Elle avait un rêve impossible à réaliser. Son rêve c’était que Monsieur Ziglar résoudrait tous ses problèmes et qu’elle serait heureuse pour le restant de ses jours. Chers amis voici la bonne nouvelle : je ne peux résoudre son problème ni les vôtres. Mais je peux vous dire quelque chose qui marchera pour vous, comme ça a finalement marché pour elle.

J’ai dit « Madame, si vous ne faites pas tout de suite le premier pas, vous pouvez partir. »

Elle a ouvert son carnet pleine de rage. Mais elle a trouvé 22 choses qui lui plaisaient dans son travail. Non seulement ils l’a payaient mais en plus son salaire était supérieur à la moyenne. Elle avait 3 semaines de congés payés, cotisait pour sa retraite ! Elle avait des parts du profit de l’entreprise, elle était assurée ! Elle travaillait à 10 minutes de chez elle ! Elle assistait à des formations payées par l’entreprise ! Elle participait aux décisions importantes ! Elle avait son propre bureau … 22 avantages différents.

Alors je lui ai dit  » Voilà madame, nous y sommes. Quand vous rentrerez chez vous, installez-vous et remplacez les mots « j’aime mon travail » par « j’adore mon travail ».  Ensuite mettez-vous devant la glace et retenez ceci : Les yeux sont les fenêtres de l’âme. Regardez-vous dans le miroir et dites avec enthousiasme « J’adore mon travail parce que je suis bien payée, j’adore mon travail parce que je suis assurée !

Commencez chaque phrase par « J’adore mon travail parce que… » et vous dormirez bien mieux. »

Il y a un message secret dans tout cela : au lieu de dire « j’aime mon travail », elle aurait du dire « je suis reconnaissante d’avoir ce travail ».

Parmi toutes les émotions, la gratitude est la plus utile à notre santé. Dans sa liste « j’aime mon travail parce que » ou plutôt « j’adore mon travail parce que » sont des formules qui l’ont mise sur le chemin de la gratitude. Dès la première nuit elle allait mieux dormir.

Et le lendemain matin en vous levant, recommencez la même chose. Répétez de nouveau avec enthousiasme : « J’adore mon travail parce que… » Vous ne serez plus quelqu’un qui ne trouve que des problèmes. Vous serez quelqu’un qui ne trouve que des avantages.

Certains trouvent des problèmes comme si c’était une fierté. « Gardez cette liste avec vous et je vous garantis qu’elle va s’allonger. En faisant cela, vous allez guérir de cette grave maladie qui vous empoisonnait la vie : la perception négative. Je ne lui ai pas dit comme ça mais je vous le dis à vous : elle souffrait de perception négative.

Six semaines plus tard, j’étais de retour là-bas pour un séminaire de vente. Cette dame ne travaillait pas dans la vente mais elle avait regardé mes vidéos. Et elle s’était rendue compte en fait, nous avons tous quelque chose à vendre, quelque soit notre job, fonctionnaire, enseignant, soldat, cadre supérieur, peu importe ce que vous faites. Tous les jours de votre vie, vous vendez quelque chose. Et elle était là à ce séminaire sur la vente, assise au premier rang, avec un sourire jusqu’aux oreilles et pleine d’enthousiasme.

Elle rayonnait. Je lui ai dit : « Alors comment ça va ? » et elle me répondit « Monsieur Ziglar ça va super ! Vous ne pouvez pas imaginer comment les gens qui travaillent avec moi ont changé ! »

C’est vous qui changez. Vous ne changez jamais les autres. Elle avait grandi dans une famille très négative. Ses parents n’arrêtaient pas de lui dire « Tu es toujours en retard. Tu es toujours mal fagotée. Pourquoi tu ne prends pas exemple sur tes frères, etc…  » Et quand elle s’était mariée, son mari avait continué. Si bien qu’elle avait un discours négatif dans sa tête. Tout était négatif. Elle répétait ce que son mari lui avait dit et qu’elle ne pourrait arriver à rien.

Mais en changeant de perspective, sa vie a changé radicalement.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Cet article est très interressant et je vais mettre tous ces bons conseils en pratique. Je suis certaine que j’ai tout à y gagner !

  2. Mamancadborde dit :

    Article très intéressant. Je vais mettre ces bons conseils en pratique. Je suis certaine que j’ai tout à y gagner ! C’est vrai que c’est notre vision du monde qui change tout!
    Mamancadborde Articles récents…Gâteau invisible aux pommesMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge