Une méthode simple et puissante d’auto-compassion

Ceci est une libre traduction d’un article de Leo Babauta « A Simple, Powerful Self-Compassion Method »

Quand nous sommes frustrés avec les autres, ou qu’on se sent mal à propos de nous-mêmes … nous nous tournons souvent vers des habitudes pour nous consoler :

  • distractions
  • nourriture
  • shopping
  • fumer
  • drogues
  • alcoolalcool

Celles-ci ne fonctionnent pas souvent, car elles ont tendance à nous faire nous sentir plus mal sur le long terme.

Nous devenons moins heureux, plus stressés, puis nous ressentons le besoin de chercher un réconfort dans ces choses encore… et le cycle continue.

Ce sont parfois les seuls moyens que nous connaissons pour nous réconforter !

Je le sais car pendant longtemps j’ai tourné vers tout ce qui précède pour mon confort quand je me sentais stressé ou mal dans ma peau. Cela était très malsain et il m’a fallu beaucoup de temps pour changer mes habitudes.
Aujourd’hui, je voudrais suggérer une méthode d’auto-compassion que j’ai apprise, qui a fait des merveilles.

La Méthode d’auto-compassion

Essayez-la maintenant, si vous vous sentez stressé, frustré, dans la douleur, déçu, en colère, anxieux, inquiet, ou déprimé :pratiquer l'auto-compassion

Porter votre attention.

Prenez un moment pour vous tourner vers l’intérieur et remarquer votre douleur en ce moment. Maintenant, notez où elle est dans votre corps, et comment vous vous sentez. Décrivez la douleur en termes physiques, en termes de qualité, en termes de couleur, de forme ou de mouvement.

Accepter.

Maintenant dites-vous que c’est OK d’avoir cette douleur. Il est parfaitement normal de se sentir mal dans votre peau, se sentir mal à propos de votre corps, de se sentir frustré avec quelqu’un d’autre. Laissez-vous ressentir la douleur.

Réconforter.

Maintenant traiter cette douleur avec compassion, comme vous le feriez avec un ami qui souffre, ou votre enfant qui est dans la douleur. Soyez doux avec elle, gentil avec elle, comme un enfant dans la souffrance. Réconfortez-la. Comment voulez-vous réconforter votre ami dont le parent vient de mourir ?

Sourire.

Enfin, essayez de souhaiter que votre douleur aille mieux, souhaitez le bonheur. Donnez-lui l’amour. Souriez à votre douleur dans la compassion.

Cette méthode demande beaucoup de pratique, c’est sûr. Je suis toujours au stade de l’apprendre encore moi-même, et je ne prétends pas être un expert en auto-compassion. Mais j’ai trouvé que c’était vraiment incroyable, parce que nous le faisons très rarement pour nous-mêmes. Nous sommes doués pour être gentil avec les autres quand ils ont des moments difficiles, peut-être, mais pas toujours avec nous-mêmes.être heureux

Et cela peut être transformateur. Si vous pratiquez la compassion pour votre douleur, elle devient moins un fardeau. Vous réalisez que c’est temporaire, vous vous sentez moins mal d’être contrarié.

Et vous vous sentez aimé – par vous-même.

Vous aimerez aussi...