Traverser la terrible baisse de motivation

Ceci est une traduction libre d’un article de Léo Babauta (Zenhabits)

Mon fils, qui sera officiellement un adulte dans quelques jours, est confronté à une petite crise : le projet sur lequel il travaille ne va pas bien. Il est prêt à renoncer non seulement à son projet mais aussi à sa carrière pour laquelle il était tellement excité il  n’y a pas longtemps encore.

Je peux ressentir l‘horrible mélange de découragement, de déception, de difficulté,  de désespoir qu’il doit ressentir, parce que je l’ai senti moi aussi.

J’ai senti ce coup de poing dans le ventre à chaque fois que des projets ou de nouvelles entreprises n’allaient pas bien.

J’ai aussi abandonné, et j’ai ressenti de la déception en moi.

Et je me suis frayé un chemin à travers ce découragement, et je me suis senti beaucoup mieux. Traverser est toujours la meilleure solution.

Donc, je suis ici pour parler de comment j’ai traversé ce Seth Godin appelle « The Dip » – qui est ce marasme qui nous touche tous quand les choses deviennent difficiles, ce qui est (parfois) juste avant le moment où les choses deviennent beaucoup mieux.

Comment savons-nous si nous sommes dans une baisse de motivation ou si nous devrions abandonner ?

Nous ne le savons pas. Il n’y a aucun moyen de connaître l’avenir. Il y a des moments où il y a un tas de bons indicateurs qui vous disent que vous devriez renoncer :

  • les clients ne répondent pas,
  • votre travail ne trouve pas son marché,
  • il y a de meilleures opportunités que les vôtres.

Mais le sentiment que vous avez quand vous êtes dans une baisse de motivation n’est pas un bon indicateur qu’il est temps de renoncer.

Votre sentiment vous dit d’abandonner, mais souvent vous ne le devriez pas. Parce que si vous le faites, vous ne vous améliorerez jamais.

traverser-la-demotivation

Comment traverser

Que faites-vous si vous êtes démotivé et déçu ? Si les choses ne vont pas bien et que vous voulez abandonner, car c’est si difficile ? Lorsque vous êtes confus et accablé ?

Traverser

C’est le moment où vous pouvez vous montrer ce que vous savez faire : vous pouvez vous préparer à porter une lourde charge, mettez votre tête vers le bas, et poussez, comme si vous essayeriez de lever cette barre en haut d’un squat lourd.

Comment vous pouvez traverser cette période où vous ne vous sentez pas motivé ?

Commencez à agir.

Faites juste une étape, n’importe quelle étape, une petite étape. Le mouvement engendre le mouvement. Une fois que vous commencez à bouger, même un peu, vous vous sentez mieux. Vous voyez que vous êtes capable. Vous voulez bouger davantage.

Embrassez l’incertitude et l’inconfort.

Beaucoup de gens évitent ces deux choses, mais sans elles, vous ne serez jamais bon à rien. On n’apprend jamais rien de bon. Embrasser ces choses aide à grandir.
Vous ne le faites pas pour le succès ou pour un objectif final, mais pour l’amour de l’apprentissage.
Vous le faites parce que vous êtes fatigué d’être dans la douleur de la déception et le regret. Vous voulez sortir de ce trou noir, parce que rester là dedans ça craint.
Vous commencez à bouger parce que vous ne voulez pas laisser votre vie être gouvernée par la peur. Vous ne voulez pas renoncer à chaque fois que vous faites face à la résistance.

Laissez-vous vous émouvoir par la curiosité

fleur sur l'eau

Vous voulez savoir ce que c’est que d’avoir traversé cette période, pour en finir avec cet inconfort. Vous voulez savoir comment ce chapitre se termine. Vous voulez en savoir plus sur vous-même.

Vous le faites parce que vous voulez construire votre confiance en vous, et vous vous rendez compte qu’il n’y a rien de plus important en ce moment que cela.

Vous faites une pause et vous vous rappelez la raison pour laquelle vous avez commencé en premier lieu : il ne s’agit pas de la réussite personnelle, mais :

  • d’aider les gens,
  • de devenir plus fort,
  • d’inspirer les autres,
  • de rendre la vie de quelqu’un meilleure,
  • de mettre un sourire sur votre visage.

Et puis vous vous demandez : qu’est-ce-qui est le plus important : cette raison pour faire ce projet, ou votre confort personnel ? Et vous vous rendez compte que votre confort personnel importe peu dans ce cas.

Vous traverser cette période de démotivation parce que chaque fois que vous faites face à l’incertitude et l’inconfort dans l’avenir, vous voulez savoir que vous êtes assez bon pour traverser cela.

Faites le premier pas en ce moment, sans pensée, sans hésitation.

Vous avez cela en vous.

Vous aimerez aussi...