Télévision : pour ou contre ?

television

télévision-1Vous êtes vous déjà posé la question de l’influence des films, émissions télévisées, publicités et toutes les autres images sur votre mental ?

Cela fait maintenant plusieurs années que j’ai sérieusement limité les moments où je regarde la télé.

Petite, la télévision était quasiment toujours allumée. Elle trônait dans la pièce de vie et était toujours allumée lorsque nous mangions. A l’heure du repas mes parents souhaitaient voir le journal du soir et donc nous avions obligation de nous taire pour qu’ils puissent entendre toutes les « belles » informations. Je me souviens encore des repas où des images de famine passaient en boucle, de catastrophes naturelles, de crises financières (et oui, rien de nouveau aujourd’hui !), de manifestations,…

 

Lorsque j’ai vécu mon indépendance et quitté le domicile familial pour avoir mon propre appartement, l’une des premières choses que j’ai acheté fut : une télévision bien sûr !

 

La différence était que j’étais dorénavant seule pour décider des programmes. J’ai d’abord abandonné les séries télé que mes sœurs adoraient : Santa Barbara, Dallas (c’était il y a quelques années …). Pour les informations, je préférais l’émission en clair sur Canal plus. J’ai commencé à choisir les émissions qui m’intéressaient, notamment sur les voyages. Je regardais les films mais seulement ceux qui me plaisaient et je n’hésitais pas à éteindre la télé avant la fin si cela paraissait insipide ou trop violent.

 

télévision-2

J’ai rencontré mon mari et j’ai la chance d’avoir un époux qui partage les même centres d’intérêt et la même vision des choses concernant la télé. On n’allume pas la télé par automatisme contrairement à certaines familles où la télé est allumée en permanence. C’est très rare que nous fassions une soirée télé. La télé c’est plutôt l’exception : lorsque qu’il y a un programme qui nous plairait de voir. Nous ne regardons jamais la télé en mangeant : on préfère se parler.

 

Il y a bien sûr des programmes que mon mari regarde et qui ne m’intéressent pas : les matchs de foot. Il les regarde avec les garçons et moi je fais autre chose : lecture, internet, …

 

En 2004, une phrase de Patrick Le Lay alors président de TF1  crée la polémique

 

Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible.

 

 

télé       TF1. Du temps de cerveau disponible par peace4all

 

 

 

Peut importe si ses propos ont dépassé sa pensée. Je pense sincèrement que le fond est vrai. Les chaînes de télévision ont avant tout pour priorité de faire le maximum de revenus publicitaires. Il en va de leur rentabilité économique.

 

Avez-vous fait attention aux temps de publicité qui augmentent à certaines périodes de l’année : Noël, Saint Valentin, fête des mères, …

 

Les émissions jeunesse sont entrecoupées un mois avant Noël de publicités pour les jeux. Je n’ai pas interdit à mes enfants de regarder la télé. Je préfère leur apprendre à choisir ce qu’ils regardent. Au moment des publicités je leur demande donc de zapper ou d’aller faire quelque chose d’autre.

 

Nos cerveaux se nourrissent de ce que nous leur donnons à voir et à entendre. Comment vous sentez-vous après des images de violence, de guerre, de dévastation ? Que ressentez-vous en voyant des films qui prônent la bêtise ?

 

A quelles images, quelles idées décidez-vous de prêter attention ?

 

Personnellement j’ai décidé de me nourrir d’émissions ou de reportages qui me font me sentir bien. Vous savez quand une sensation de bonheur s’épanouit.

Il y a du bon et du moins bon à la télévision, à chacun d’y trouver ce qu’il y cherche.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge