Qu’est-ce que vous pouvez dire au lieu de « Ça ne me dit rien »

écrire

écrireCeci est la libre traduction d’un article de Leo Babauta : What You Can Say Instead of “I Don’t Feel Like It”. Voir ici.

Trop souvent, nous nous laissons gouverner par nos humeurs – ce qui nous conduit à la procrastination, au manque d’exercice, à manger mal, à se distraire en ligne, et ceci constamment.
L’humeur est un mauvais indicateur pour savoir si vous devez faire ou ne pas faire quelque chose.

Considérons les exemples suivants :

Vous voulez écrire un livre, et vous vous êtes engagé à écrire tous les matins.

Quand vient le temps d’écrire, à la place vous surfez sur vos sites préférés en ligne, et vous n’avez vraiment pas envie d’écrire. Cela vous rebute d’écrire.

Toutes les atermoiements fonctionnent de cette façon.

Vous vous dites que vous allez travailler aujourd’hui … mais quand vient le temps de le faire, vous êtes fatigué.

Vous vous mettez hors tension et vous vous dites que vous allez le faire demain.

Vous prévoyez de méditer, mais vous vous laissez distraire par votre téléphone.

La vérification de votre téléphone est toujours quelque chose pour laquelle vous êtes partant, mais la méditation l’est rarement.

Vous créez un planning de repas sains pour vous-même, mais dans l’après-midi vous ressentez comme un petit creux, et vous mangez des chips ou une pâtisserie.

Vous n’êtes généralement pas d’humeur pour manger des légumes, mais vous êtes toujours prêt pour des frites, du salé, du gras ou des choses sucrées.

Permettre à nos humeurs de dicter nos actions conduit à la procrastination, à la distraction, au manque d’exercice, à la mauvaise alimentation, et aux mauvaises habitudes.

Qu’elle serait une meilleure façon de faire ?

  • Utilisez des choses plus intelligentes pour décider de vos actions : si quelque chose va conduire à la réalisation de ce que vous voulez, de ce qui est bon pour vous, et si cela va aider les autres.
  • Prenez vos décisions à l’avance, et n’écoutez pas votre humeur.
  • Lorsque vient le temps de l’action, au lieu de dire « Je n’en ai pas envie » (ou ne rien dire mais le penser), dire une ou plusieurs de ces phrases :
  1. C’est sur mon planning, je dois le faire.
  2. Mon Passé Me dit de le faire, et mon Futur Me remerciera, nous allons donc le faire.
  3. Une fois commencé, je serai heureux de l’avoir fait. Tout ce que j’ai à faire est de faire le premier petit pas.
  4. Je n’ai pas besoin de décider à ce sujet, ou de penser à ce sujet. C’est déjà décidé.
  5. C’est un acte de compassion pour moi. Un acte d’amour. Mettons-nous à l’amour.
  6. Je le fais pour les autres, pour donner l’exemple aux autres, pour rendre le monde meilleur.
  7. Oui, « juste pour cette fois » n’est pas mal. Il ne faut pas tomber dans nos vieux pièges de la pensée.
  8. Il est temps, laissez-nous au travail comme un pro.

 

Les meilleurs écrivains, les meilleurs athlètes, les meilleurs entrepreneurs … font juste leur travail ou leurs entraînements, quand ils en ont envie. Quand cela frappe leur fantaisie.

Ils se présentent tous les jours et se mettent au travail.

Voilà comment vous allez aborder vos décisions à partir de maintenant : programmer les choses comme cela est prévu et les faire.
Vous obtiendrez une tonne de choses en plus de réalisée, et accomplirez des choses étonnantes. Vous serez en super forme, et méditerez comme un maître Zen.

Voilà l’avantage incroyable d’un petit coup de pied aux mauvaises habitudes.

Vous aimerez aussi...