Comment trouver votre but dans la vie : une approche non conventionnelle

bulle

 

Cet article est une traduction d’un article écrit par Leo Babauta.

bulle

Disons que vous vous sentez démotivés, non-sûr de vous, sans but, vous n’arrivez  pas à trouver votre passion, vous êtes sans direction, non clair sur ce qu’est votre but dans la vie.

Vous êtes en bonne compagnie – la plupart des gens sont dans le même bateau.

Maintenant, il existe environ un million de choses sur le net, qui vous disent comment trouver votre passion dans la vie, et c’est une bonne chose. C’est une recherche qui vaut la peine d’être faite.

Je ne vais pas vous donner une méthode infaillible, ou une méthode en 5 étapes, ni partager ma propre passion avec vous aujourd’hui.

Je vais vous donner une méthode en une étape.

Malgré tout, cette méthode est extraordinaire.

 

La méthode en une étape pour trouver votre but

 

C’est simplement cela : apprendre à sortir de votre bulle personnelle.

 

Votre bulle personnelle est le petit monde où vous vivez (nous avons tous un), où vous êtes le centre de l’univers. Vous êtes préoccupé par votre bien-être, avec la volonté de ne pas être mal, de réussir dans la vie, avec votre plaisir personnel (bonne nourriture, de la bonne musique, du bon sexe, etc).

Il s’agit de la bulle dans laquelle nous vivons tous la plupart du temps, et les gens qui disent qu’ils ne le font pas veulent essayer de prouver quelque chose.

Quand quelqu’un vous dit que vous paraissez gras, cela vous blesse parce que vous êtes dans votre bulle personnelle. Vous prenez cette déclaration (un collègue qui dit que vous êtes gras) et croyez que c’est vous, et vous sentez la douleur ou la gêne et comment cette déclaration vous affecte. Cela est très important, parce que dans votre bulle tout vous touche personnellement.

Je réagis de la même façon, et tout le monde fait de même.

 

Voici certains autres problèmes causés par cette bulle personnelle :

 

  • Dans notre bulle, nous sommes préoccupés par notre plaisir et notre confort, et nous essayons de ne pas être mal à l’aise. C’est pourquoi nous ne faisons pas d’exercice, ou nous ne mangeons pas que des aliments sains.
  • Cette crainte d’être mal à l’aise explique aussi pourquoi nous sommes anxieux à l’idée de rencontrer des étrangers. Elle entrave notre vie sociale, notre vie amoureuse.
  • Parce que nous ne voulons pas avoir l’air mal à l’aise, nous avons peur de l’échec. Donc, nous ne nous attaquons pas aux choses difficiles.
  • Nous tergiversons à cause de cette peur de l’échec, cette peur de l’inconfort.
  • Quand quelqu’un fait ou dit quelque chose, nous rapportons cela à la manière dont cela nous affecte, et cela peut provoquer de la colère, de la douleur ou de l’irritation.
  • Nous attendons des gens qu’ils nous donnent ce que nous voulons, et quand ils ne le font pas, nous sommes frustrés ou en colère.

 

En fait, à peu près tous nos problèmes sont causés par cette bulle.

Y compris la difficulté de trouver le but de notre vie. Mais je reviendrai plus précisément sur ce sujet dans une minute – Je vous demande un peu de patience ici, parce que c’est important.

 

Qu’est-ce qui se passe quand nous sortons de la bulle ?

 

Si nous pouvons apprendre à sortir de notre bulle personnelle, et voir les choses à partir d’une approche moins centrée sur soi même, nous pouvons voir des choses étonnantes :

  • Quand quelqu’un dit ou fait quelque chose, ce n’est pas vraiment sur ​​nous – c’est de la douleur ou de la peur ou de la confusion qu’il ressent, ou un désir qu’il a. Pas nous.
  • Lorsque nous avons un besoin dans le but de satisfaire un plaisir temporaire (la TV, les médias sociaux, la malbouffe, du porno), nous pouvons voir que ce besoin est une simple sensation de passage physique, et non pas le centre de l’univers.
  • Nous pouvons commencer à voir que nos désirs personnels sont en fait assez triviaux, et qu’il y a plus dans la vie que d’essayer de répondre à nos plaisirs et de craindre notre inconfort. Il y a plus de choses au delà de nos petites peurs. Par exemple : la douleur et la souffrance des autres, et avoir de la compassion pour eux. Avoir de la compassion pour tous les êtres vivants. Vouloir rendre le monde meilleur.
  • Nous pouvons relier nos actions quotidiennes, comme l’apprentissage sur la façon dont nos esprits, nos corps et nos habitudes fonctionnent, ou obtenir une meilleure santé, ou créer quelque chose, non seulement pour notre satisfaction personnelle et le succès (des choses triviales), mais pour la façon dont cela aiderait les autres, comment cela améliorerait la vie des autres, comment cela pourrait réduire la souffrance des autres.

Nous devenons moins égocentriques, et commençons à avoir une vue plus large. Tout change, en commençant par laisser aller la peur, la colère et la procrastination, en changeant nos habitudes et en trouvant un travail qui importe.

 

Comment est-ce lié au fait de trouver notre but dans la vie? Nous allons explorer cela maintenant.

 

Un Point de Vue plus large, et Notre But dans la Vie

 

Une fois que nous sortons de notre bulle, et que nous voyons les choses avec une perspective plus large, nous pouvons commencer un voyage le long d’un nouveau chemin comme ceci :

 

  • Nous pouvons commencer à voir les besoins des autres, et ressentir leur souffrance.

 

  • Ensuite, nous travaillons à améliorer leur vie, et à diminuer leur souffrance.

 

  • Même si nous ne sommes pas bons à cela au départ, nous pouvons apprendre des compétences qui nous aident à y parvenir de mieux en mieux. C’est l’intention qui compte.

 

  • Comme nous faisons ce travail quotidien, nous pouvons relier nos actions à ce grand dessein.

 

Apprendre à programmer ou être en bonne santé (par exemple) n’est pas seulement pour notre bien, mais pour le bien des autres, même à un petit niveau. Cela nous donne une motivation à chaque instant. Quand nous perdons la motivation, nous devons ressortir de notre bulle, nous débarrassez de nos préoccupations concernant notre malaise et nos craintes, et nous attacher à un plus grand dessein.

 

Dans cette optique, les actions spécifiques que vous prenez ou les compétences que vous apprenez pour rendre la vie des gens meilleure importent peu. La carrière que vous choisissez n’a pas non plus d’importance – ce qui importe c’est le but au delà de cela. Vous pouvez toujours changer votre carrière et acquérir de nouvelles compétences plus tard alors que vous apprenez d’autres moyens pour réaliser votre objectif. Vous apprendrez au fil du temps.

 

Ce qui importe est de devenir plus grand que soi. Une fois que vous le faites, vous apprenez que vous avez un but dans la vie.

 

Comment sortir de la bulle

 

Cela sonne bien, mais sortir de notre bulle personnelle n’est pas aussi simple que de dire: «Qu’il en soit ainsi. » Il faut travailler.

 

Tout d’abord, vous devez reconnaître quand vous êtes coincé dans la bulle. Chaque fois que vous êtes en colère, frustré, irrité, craintif, anxieux, que vous procrastinez, que vous vous sentez mal, que vous souhaitez que les gens soient différents … vous êtes dans la bulle. Ce sont des signes. Vous êtes au centre de votre univers, et tout est relié à vous et à vos sentiments. Lorsque vous ne vous retrouvez plus dans vos habitudes, ou que vous avez un moment difficile avec un régime alimentaire, vous êtes dans la bulle. Votre plaisir immédiat est ce qui importe dans cette bulle. En dehors de la bulle, ce sont juste de petits événements (sensations de désir, d’envies) qui peuvent être libérer.

 

Deuxièmement, quand vous remarquez que vous êtes dans la bulle, étendez votre esprit et votre cœur. Voyons le tableau ensemble :

  • Ressentez ce que les autres doivent ressentir.
  • Essayez de comprendre plutôt que de condamner.
  • Voyez comme vos inquiétudes et vos craintes étaient insignifiantes et mesquines.
  • Sachez que si les autres vous traitent mal, ce n’est pas contre vous, mais à cause de leur souffrance.

 

Troisièmement, souhaitez le bien aux autres. Désirez sincèrement leur bonheur, tout comme vous voulez votre propre bonheur. Voyez leur souffrance et souhaitez qu’elle se termine ou qu’elle diminue.

 

Quatrièmement, voyez comment vous pouvez les aider. Comment pouvez-vous réduire la souffrance des autres ? Parfois, c’est juste en faisant attention, en écoutant simplement. D’autres fois, vous avez besoin d’être là, de donner un coup de main. Vous n’avez pas besoin de faire le tour et résoudre les problèmes de tout le monde – ils ne veulent d’ailleurs probablement pas. Juste d’être là pour eux. Et voyez si vous pouvez rendre la vie des gens meilleure – de créer quelque chose qui pourrait les faire sourire. Créez une petite partie de leur monde – une tasse de thé, un vêtement que vous avez cousu vous même – créez un petit espace de bonté.

 

Répétez ce processus plusieurs fois par jour, et vous irez de mieux en mieux.

Vous apprendrez à être plus grand que vous même.

Vous apprendrez que la vie que nous avons reçu est un don, et que nous devons tirer le meilleur parti de celui-ci, et ne pas perdre une seconde.

Vous apprendrez qu’il n’y a rien de plus gratifiant que de rendre la vie des autres meilleure.

 

Pour aller plus loin, ces articles peuvent aussi vous intéresser :

Entraînez votre cerveau pour une amélioration permanente de ses performances (en quelques minutes seulement)

Comment changer ses modes de pensées négatives

 

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Bonjour mariel, ton blog est trés bien fait,lecture agréable,texte sans faute çà fait plaisir à voir. Sortir de sa bulle et oui pas si facile à faire,se transformer,changer son mental et son comportement,avec répétition c’est possible.Ceux ou celles qui réussissent dans la vie ont un comportement différent des autres. Merci pour tes conseils et tes textes qui peuvent aider nos compatriotes.Changeons ce monde perturbateur.
    A bientôt et bon courage
    Je me permets une petite question,par quels mots clé tu es atterri sur mon blog,merci.

    • marie dit :

      Bonjour Christian
      Merci pour ton commentaire (ça fait toujours plaisir !).
      J’ai découvert ton blog un peu par hasard, suite à un commentaire que tu avais fait sur un blog (dont je ne me souviens plus du nom).
      Bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge